Blick Bassy présente son nouvel album, « Mádibá », en avant-première au Centquatre-Paris

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email

Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.
La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite.
Pour plus d’informations, consultez nos conditions générales de vente.
Pour toute demande d’autorisation, contactez syndication@lemonde.fr.
En tant qu’abonné, vous pouvez offrir jusqu’à cinq articles par mois à l’un de vos proches grâce à la fonctionnalité « Offrir un article ».

https://www.lemonde.fr/culture/article/2023/04/18/blick-bassy-presente-son-nouvel-album-madiba-en-avant-premiere-au-centquatre-paris_6170044_3246.html

Quatre années après 1958, à travers lequel il rendait hommage à Ruben Um Nyobè, héros de la lutte pour l’indépendance du Cameroun, le chanteur, compositeur et guitariste Blick Bassy s’apprête à publier en mai son cinquième album, Mádibá. Il le présentera en avant-première au Centquatre-Paris, le 20 avril (concert complet), avant de le jouer sur les scènes de plusieurs festivals.

Lire le portrait : Article réservé à nos abonnés Blick Bassy fait du neuf en mémoire des anciens

Pour ajouter l’article à vos sélections
identifiez-vous

S’inscrire gratuitement

Tressage délicat d’afro-soul, de folk, de cuivres (Fidel Fourneyron, trombone, Arno de Casanove, trompette, Vianney Desplantes, euphonium, bugle), et de synthés (Romain Jovion, réalisateur avec Blick Bassy de l’album et arrangeur avec Malik Djoudi), au-dessus desquels vogue la voix claire du chanteur, parfois démultipliée en chœur aérien. L’exaltant Mádibá célèbre et chante l’eau en bassa, la langue natale du quadragénaire, né au Cameroun en 1974, installé en France d’où il mène sa carrière depuis 2005. Au fil des chansons surgissent un oiseau qui recherche désespérément un point d’eau pour sa survie ; un vieillard occupé à raconter à ses petits-enfants la disparition de la pluie ; un chat priant l’éléphant de l’aider à bloquer le chemin aux humains en passe d’aller polluer la dernière source…

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Parlez nous de vous

Que vous ayez des questions ou que vous souhaitiez simplement dire bonjour, contactez-nous.

Choisissez une chaine du réseau

Choisissez une chaine du réseau