Marchés publics: 4 nouvelles entreprises suspendues de la commande publique pendant un an

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email

lles sont accusées de production de faux documents.

La décision est effective depuis le 22 novembre 2022. Ibrahim Talba Malla, ministre délégué à la Présidence de la République chargé des Marchés publics (Minmap) a interdit de soumission à la commande publique quatre entreprises défaillantes. La suspension porte sur une durée de 12 mois, « sans préjudice des poursuites pénales pour production de faux documents dans le cadre de leur participation à certaines consultations », précise le Minmap.

Ainsi, l’entreprise Concorde Sarl est accusée de « falsification de la signature du payeur spécialisé placé auprès du ministère de la Défense sur l’attestation de virement irrévocable », portant sur un marché spécial pour l’acquisition des effets d’habillement au profit des forces de défense. Marché spécial lancé le 19 avril 2022.  La nommée Shei Carine Nkapyi est accusée de la production d’une fausse attestation pour soumission dont les références dans le système informatique appartiennent à un autre employeur. Le marché y relatif portait sur la production des calendriers et agendas à la Camtel pour l’année 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Parlez nous de vous

Que vous ayez des questions ou que vous souhaitiez simplement dire bonjour, contactez-nous.

Choisissez une chaine du réseau

Choisissez une chaine du réseau