Une trêve dans le conflit avec Le Coq Sportif

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Email

Coup de théâtre dans le litige qui oppose la Fédération camerounaise de football au Coq Sportif. L’équipementier français annonce ce lundi qu’il fait une pause, le temps du Mondial, dans le différend qui l’oppose à l’instance présidée par Samuel Eto’o. « Nous ne mettrons pas les joueurs et le staff des Lions Indomptables dans une situation inconfortable avant et pendant cet événement. Ils doivent pouvoir donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire vibrer le peuple camerounais », indique Le Coq Sportif dans un communiqué.

Si la firme française renonce donc à contraindre le Cameroun à porter ses tenues au Qatar, elle ne met pas un terme au contentieux. « Les procédures juridiques continueront par la suite », peut-on également lire.

Rendez-vous après le Mondial

Pour rappel, le tribunal de commerce de Paris a livré jeudi dans ce litige un verdict défavorable à la partie camerounaise. La juridiction parisienne a notamment ordonné le maintien des relations contractuelles entre les deux parties jusqu’à leur terme prévu, à savoir le 31 décembre 2023. La Fécafoot a depuis fait appel de cette décision.

La Coupe du monde au Qatar verra donc les hommes de Rigobert Song défendre les chances du Cameroun en maillots siglés One All Sport, équipementier totalement novice dans le football. Des tuniques dévoilées samedi en grande pompe à Yaoundé et à Douala. Le match judiciaire se poursuivra donc par la suite. Avec la perspective d’une addition salée à débourser pour Samuel Eto’o et la Fécafoot si la première décision était confirmée en appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Parlez nous de vous

Que vous ayez des questions ou que vous souhaitiez simplement dire bonjour, contactez-nous.

Choisissez une chaine du réseau

Choisissez une chaine du réseau